Ces habitudes communes vous donnent en fait des maux de tête

migraines-et-serotonine

Les maux de tête peuvent venir sous différentes formes et à différentes intensités, l’une d’entre elles étant la migraine. Une migraine est généralement classée comme un mal de tête sévère, souvent accompagné de déficience sensorielle, comme des éclats de lumière et des angles morts. Certaines personnes qui souffrent de migraines chroniques ont des nausées, des douleurs aux bras et aux jambes, des vomissements et une sensibilité accrue à la lumière et au bruit.

Les migraines sont différentes pour chaque personne; elles peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours.

Il existe d’innombrables facteurs qui causent les migraines, dont le niveau de stress, l’alimentation, le poids, les déclencheurs environnementaux, et même les niveaux d’hormones. Aujourd’hui, nous allons discuter spécifiquement de la relation et la corrélation entre les migraines chroniques et le taux de sérotonine dans le corps.

Vous avez déjà eu une migraine ? Ouvrez grand vos oreilles !

Migraines et Sérotonine

Tout d’abord, qu’est-ce que la sérotonine ?

La sérotonine est une substance qui est produite naturellement par le corps. La sérotonine fonctionne comme un neurotransmetteur et un messager hormonal dans votre corps, et elle est communément appelée « l’hormone du bonheur ». Elle est tenue pour responsable du maintien de l’équilibre émotionnel et mental. Une carence en cette hormone peut mener à l’anxiété et la dépression.

Du fait que c’est un neurotransmetteur, la sérotonine peut affecter l’ensemble de votre corps. Voici juste une courte liste des domaines qui peuvent être affectés par un manque de sérotonine:

  • L’humeur et le comportement social
  • Le sommeil en général
  • La fonction de la mémoire
  • Le désir sexuel et fonction sexuelle
  • L’appétit
  • La digestion

Il y a 3 endroits dans lesquels se trouvent les taux de sérotonine les plus élevés dans le corps:

  • Les parois de votre intestin (90%)
  • Les plaquettes sanguines
  • Le système nerveux central

Lorsqu’elle est consommée ou produite, cela débute par le tryptophane alimentaire et notre corps a la capacité de le changer en sérotonine.

Maintenant, concernant les migraines, la sérotonine joue un rôle primordial. Elle agit sur les vaisseaux sanguins, y compris les vaisseaux intracrâniens. Elle a la capacité de contracter les vaisseaux du fait de son contrôle sur les mouvements des muscles lisses. La dilatation de ces mêmes vaisseaux intracrâniens résulte souvent en des migraines et des maux de tête – ainsi, la sérotonine aide à soulager les migraines car elle inhibe la dilatation et favorise la contraction.

Des études ont prouvé le lien entre les migraines et le faible taux de sérotonine dans les tissus cellulaires. Le lien est si fort, en fait, que les chercheurs ont commencé à appeler la migraine le « syndrome de sérotonine faible ».

Lorsque vous avez une migraine, votre corps passe par une forte augmentation de l’excrétion urinaire du métabolite principal de la sérotonine, ce qui conduit à un faible taux de sérotonine.

Donc, un faible taux de sérotonine entraîne non seulement des migraines, mais lorsque vous avez une migraine, votre corps libère de la sérotonine, et c’est donc un cycle dont il est difficile de sortir. De plus, on pense que la sérotonine augmente le seuil de douleur du corps, ce qui rend la douleur des migraines plus facile à gérer. Ceux qui ont un faible taux de sérotonine ont également un seuil de douleur plus bas, augmentant ainsi la douleur de la migraine.

Facteurs déterminant un faible taux de sérotonine

Faible consommation de protéines La sérotonine est convertie à partir du tryptophane (acide aminé), que nous pouvons trouver dans notre alimentation. On peut le trouver dans les aliments riches en protéines comme la viande rouge, la dinde, le poulet, les haricots, les lentilles, et les œufs.

Carences en éléments nutritifs – La vitamine B6, le zinc, le magnésium et la vitamine C sont essentiels dans le processus de la conversion du tryptophane en sérotonine. Quand votre corps a une carence nutritionnelle, il est incapable de remplir ce devoir, en laissant votre corps avec de faibles taux de sérotonine. Assurez-vous que votre alimentation soit riche en fruits et légumes colorés, en légumes-feuilles, en graisses saines, et en protéines.

Intestins fragiles – Comme mentionné ci-dessus, 90% de notre sérotonine se trouve dans nos intestins. L’inflammation ou tout autre affection physiologique peuvent perturber le taux de sérotonine, ce qui rend difficile pour votre corps de régulariser l’humeur. En plus, lorsque nous avons les intestins fragiles, nous ne pouvons pas absorber les autres nutriments qui rendent la synthèse de la sérotonine et sa distribution possibles.

Autres facteurs – Le stress chronique et de mauvaises habitudes de sommeil.

3 étapes faciles pour augmenter les niveaux de sérotonine naturellement

1. Augmentez les aliments riches en tryptophane et vitamine B6

– Oeufs

– Poisson

– Haricots

– Lentilles

– Poulet

– Avocat

– Épinards

2. Passez plus de temps dehors

Des études montrent que marcher à l’extérieur dans la lumière naturelle est un excellent moyen d’augmenter la production de sérotonine naturelle de votre corps.

3. Stressez moins

Faites les choses que vous aimez le plus souvent possible et stressez moins. Les études montrent que l’amélioration de l’humeur est en corrélation avec un taux élevé de sérotonine dans le sang. Le taux de sérotonine contribue à la bonne humeur en même temps que la bonne humeur et un esprit positif contribuent à la production de sérotonine.

Que devriez-vous faire ?

Si vous vous débattez avec des troubles de l’humeur, l’anxiété, la dépression, il est préférable de consulter un thérapeute pour discuter des solutions possible. Je recommande fortement d’essayer une méthode naturelle avant de recourir aux médicaments sur ordonnance, les ISRS (fluoxétine, paroxétine, sertraline et citalopram).

En dépit du fait que les ISRS sont approuvés par l’ANSM pour traiter les troubles de l’humeur et la dépression, ils peuvent provoquer de nombreux autres effets secondaires dommageables. Voici une liste des effets secondaires potentiels:

  • Agitation
  • Diarrhée
  • Somnolence
  • Vertiges
  • Bouche sèche
  • Maux de tête
  • Insomnie
  • Nausée
  • Vomissement
  • Baisse de la libido
  • Gain de poids

Si vous êtes allé chez le médecin et que votre taux de sérotonine semble être correct, poursuivez vos recherches sur les remèdes naturels pour la migraine de sorte que vous pourrez trouver le traitement qui vous convient personnellement. Rappelez-vous, même les petites choses comptent vis-à-vis de l’élimination de vos migraines chroniques. Ne négligez pas la puissance d’un régime préventif de la migraine !

(source : santé nutrition)

Publicités

Cette boisson soulage migraine et inflammations chroniques

En médecine holistique, le gingembre est un aliment fréquemment recommandé. Ce produit a été utilisé depuis des milliers d’années, en Chine, pour traiter les nausées, l’arthrite et les maladies cardiaques.

Le gingembre permet de soulager la douleur musculaire, ainsi que les maux de dos. En outre, il aide à réduire l’inflammation. Pour les femmes, la consommation de gingembre soulage la douleur menstruelle et aussi celle de la migraine.

De nombreuses études ont montré les vertus anti-inflammatoires et analgésiques du gingembre. La recherche scientifique moderne a révélé que le gingembre est capable d’inhiber la formation de composés inflammatoires et des effets anti-inflammatoires directs.

Ingrédients

  • 1 tasse de gingembre biologique, pelé et finement haché
  • 2 tasses d’eau
  • 1 tasse de miel biologique
  • Eau pétillante
  • Jus d’un citron vert bio

Préparation

Faire bouillir deux tasses d’eau, puis ajouter le gingembre.

Laisser mijoter pendant 5 minutes sur feu moyen. Retirer du feu et filtrer.

Au moment de servir, utiliser une portion du sirop de gingembre pour 3 portions d’eau pétillante.

(source : santé plus mag)

Comment stopper instantanément une migraine avec du sel ?

Les personnes souffrant d’une migraine sont souvent impatients de se débarrasser de la douleur terrible. Une migraine peut très bien vous bloquer et vous rend la vie plus difficile tout au long de votre journée.

sea_saltCe qui est pire c’est qu’il y a quelques migraines qui ne peuvent pas être traitées ou guéries avec vos analgésiques habituels. Alors, quelle est la meilleure chose à utiliser ? Il existe un remède maison très simple, oui le sel.

Comment utiliser du sel pour un soulagement rapide de la migraine

Lorsque vous utilisez du sel pour soulager les migraines, assurez-vous d’utiliser du sel de haute qualité tel que le sel cristallin de l’Himalaya. C’est le sel le plus complet au monde. Ce sel permet de réduire la sévérité des migraines, renforce le système immunitaire, augmente les niveaux d’énergie, équilibre les niveaux de sérotonine dans le sang, restaure l’équilibre du corps et beaucoup plus.

En outre, cette méthode est très facile.

Il suffit de prendre un verre de jus de citron avec une forte concentration de sel cristallin de l’Himalaya et le boire. Cela fonctionne comme par magie !

(source : santé – nutrition)

Les aliments qui luttent contre la migraine

La migraine est une forme de céphalée. Hormis la douleur, elle peut provoquer une sensibilité à la lumière, au bruit, des nausées et des vomissements.
Elle est à distinguer des maux de tête. La douleur liée à une migraine est plus violente, intermittente et elle est localisée sur une partie du crâne. Heureusement qu’il existe des remèdes très efficaces pour la combattre.

Les causes de la migraine
La migraine est plus fréquente chez la femme que chez l’homme. C’est une affection qui peut s’avérer invalidante dans la vie quotidienne. Elle apparaît dès le plus jeune âge.

Les causes possibles de la migraine

– L’hérédité : Ce facteur est important parce qu’il détermine souvent l’apparition de la migraine. Lorsqu’un membre proche de la famille est atteint de la crise migraineuse, la probabilité de souffrir de telles crises augmente.

– Les hormones : Les rythmes hormonaux jouent probablement un rôle comme en témoigne la plus grande fréquence des crises chez la femme. D’ailleurs, ceci est démontré par l’amélioration pendant la grossesse et la réduction des crises après la ménopause.

– Le caractère anormal de l’activité cérébrale : Il peut provoquer la migraine.

– Les problèmes digestifs : La crise de la migraine peut s’accompagner de signes digestifs dont ils sont la conséquence et non la cause. Par exemple les problèmes de foie.

– Les troubles de la vue : Rester longtemps à travailler devant un ordinateur par exemple, peut causer la migraine.

– Les causes d’ordre Psychologique : Le stress est un facteur important qui peut provoquer de violente crise de migraine.

– Les modifications du sommeil : Dormir tard ou pas assez peut être la cause de la migraine.

Quels sont les facteurs déclenchant d’une migraine ?

De nombreux événements sont susceptibles de déclencher des crises migraineuses. Ces facteurs ne sont pas les mêmes pour tous.

– Les facteurs psychologiques : Une vive émotion ou une grande contrariété

– Les modifications du rythme de vie : Certaines personnes par exemple font des crises de migraine les week-ends, lors des départs en vacances ou en voyage. D’autres par contre, le surmenage, le changement professionnel, ou un événement de vie très marquant comme le mariage.

– L’environnement : Des facteurs climatiques tels que le vent, l’orage, la chaleur ou le froid excessif… aussi des facteurs sensoriels comme la lumière vive, le bruit et les odeurs sont incriminés dans la survenue des crises migraineuses.

– Les aliments : L’excès du chocolat, du vin blanc et de certains alcools, du fromage et des agrumes peut aussi causer la migraine.

Remèdes naturels

Il existe des aliments naturels qui soulagent des crises migraineuses. En voici quelques-uns :

– La menthe : Il s’agit d’un excellent sédatif. Vous pouvez en faire une infusion. Les massages du cou à l’huile de menthe sont aussi efficaces pour se détendre.

– La griffe de chat : Elle est idéale contre les migraines. Elle réduit l’inflammation et calme la douleur.

– L’huile de lavande : Vous pouvez l’appliquer sur le front et les tempes avec une petite compresse. Il s’agit d’un remède très ancien et efficace pour soulager la douleur des migraines.

– Le souci : C’est une plante idéale pour soulager la douleur et se détendre. Faites chauffer un quart de litre d’eau avec une petite poignée de feuilles de souci. Filtrez le liquide puis buvez le en infusion, deux tasses par jour.

– La lavande, la mélisse et le tilleul : Ces plantes sont très efficaces. Associez-les en infusion et consommez ce mélange toutes les cinq heures. Le résultat est immédiat.

– Le gingembre : Il est un remède redoutable contre la migraine. Préparez un thé au gingembre deux fois par jour. Faites donc bouillir de l’eau avec du gingembre, et laissez reposer quelques minutes. Filtrez le tout et buvez-en à petites gorgées.

Des méthodes non médicamenteuses soulagent aussi en cas de crise. Par exemple, appliquer des compresses froides ou chaudes sur la tempe, boire un café, s’isoler dans une pièce noire ou dormir.

Contrôler son alimentation pour mieux combattre la migraine

La vitamine B2 : Il est important de manger des aliments contenant cette vitamine car ils soulagent et réduisent énormément la migraine : sardines, champignons, bar, saumon, lentilles…

La vitamine B6 : On peut la trouver dans le thon, les brocolis, les navets, les asperges, les pommes de terres au four avec la peau, les céréales complètes, les graines de tournesol, la morue…

Le magnésium est très important pour éviter le stress. On le trouve dans la levure de bière, les noix, le riz complets, les graines de tournesols, les châtaignes… Les crampes, les maux de tête par exemple sont dus au manque de magnésium dans le corps.

Comment prévenir ou soulager une migraine en une journée ?

Si vous souffrez de la migraine régulièrement, il est possible de la prévenir en une seule journée.

Buvez un jus de citron pressé à jeun au réveil. Puis, mangez une tasse d’avoine et un fruit au petit déjeuner. Un bouillon végétale, une salade fraîche et du saumon à midi seraient l’idéal.

Il est important de boire suffisamment d’eau car le corps en a grandement besoin. Le soir, prenez des légumes à la vapeur, un sandwich au pain complet et une tasse d’avoine avec du lait d’amende. Et avant d’aller au lit, mangez juste une pomme, cela va vous permettre de mieux digérer.

À éviter :

  • Le vin rouge
  • La charcuterie
  • Les boissons stimulantes
  • Le lait de vache entier
  • Le thé noir
  • La sauce tomate, les assaisonnements, les marinades
Pour rappel : N’oubliez pas de faire de l’exercice tous les jours, la marche, le vélo… Le sport éloigne les crises de stress ainsi que celles de la migraine qui sont communément liées.
(source : santé plus mag)

12 origines méconnues des maux de tête

12-origines-meconnues-des-maux-de-teteSi le mal de tête est souvent votre «ami», voici les raisons les plus communes de son apparition et ce que vous pouvez faire pour le prévenir.

La chaleur
Lorsque la température augmente, les risques d’avoir un mal de tête sont plus accrus. Selon une étude récente, chaque augmentation de trois degrés Celsius, fait grimper les risques des maux de tête de 7,5%.

De fortes odeurs
Outre les fortes odeurs désagréables, même les bons parfums peuvent causer des maux de tête sévères. Souvent, ceux qui en souffrent sont sensibles aux odeurs de la peinture, de la poussière, du parfum, des fleurs, etc. La science ne sait pas encore suffisamment pourquoi les odeurs stimulent si fortement le système nerveux.

Les accessoires des cheveux
La tête peut souffrir à cause de votre style de coiffure. Une queue de cheval serrée peut tendre le tissu de votre cuir chevelu et conduire à un mal de tête. Bandeaux, tresses et chapeaux serrés peuvent avoir le même effet. Si cela vous cause une douleur, lâchez vos cheveux pour avoir un soulagement instantané.

Les exercices physiques
Des exercices vigoureux peuvent causer des maux de tête. Le stress physique gonfle les vaisseaux sanguins dans la tête et dans le cou et crée une pression élevée. Pour ceux qui sont sensibles aux maux de tête, ceci arrive le plus souvent après un jogging ou une séance de musculation intense.

La mauvaise posture
Pour augmenter la tension dans les muscles du cou et la tête vous n’avez même pas à travailler dur. Il suffit de s’asseoir inconfortablement sur une chaise, penché en regardant un écran trop élevé ou trop bas et en tenant un téléphone entre l’oreille et l’épaule. Cette seule posture est un moyen fiable d’avoir des maux de tête. Si vous souffrez vraiment souvent de ce type de mal de tête, il serait préférable de modifier votre espace de travail.

Le patron
Oui, votre patron peut littéralement vous donner un mal de tête. Avec chaque augmentation du niveau de stress, votre corps devient sensible à la céphalée de tension ou à la migraine.

Le fromage
Le fromage blanc, la feta, la mozzarella, le parmesan et toutes sortes de fromages contiennent un ingrédient appelé tyramine, qui est le principal responsable des maux de tête. La tyramine est créée lors de la décomposition d’un certain type de protéines. Plus un fromage est âgé, plus il contient de la tyramine.

Le vin rouge
Outre le vieux fromage, le vin rouge contient également de la tyramine hostile. Et comme l’alcool accélère le flux sanguin vers le cerveau, les conséquences sont encore pires. Vous risquez de souffrir de maux de tête en buvant du vin rouge.

Les produits contenant de la viande
Si vous êtes sujet à des maux de tête, supprimez les produits qui contiennent de la viande de votre liste de repas. Non seulement, ils appartiennent à la liste des produits avec la tyramine, mais ils contiennent aussi plus de nitrates. Ces additifs peuvent, chez certaines personnes, agir en augmentant le flux sanguin vers le cerveau. Il en résulte une douleur qui est ressentie de façon symétrique des deux côtés de la tête à la différence de la migraine classique qui se produit sur un seul côté.

Sauter des repas
Les maux de tête qui sont causés par la faim ne sont pas très évidents, parce qu’ils commencent avant même de sentir la faim. Le problème réside dans la chute du taux de sucre dans le sang. Mais ne pensez pas que vous allez résoudre ce problème en mangeant une barre de chocolat. En fait, après une forte consommation de sucre, il risque de tomber encore plus bas.

Les cigarettes
Il est connu que le tabagisme peut provoquer des maux de tête, mais pas seulement aux personnes qui fument. La fumée de cigarette contient de la nicotine qui peut rétrécir les vaisseaux sanguins dans le cerveau. Si vous arrêtez de fumer ou si vous n’êtes pas fumeur, vous pouvez éviter de vous exposer à la fumée nocive. Cette seule action, pourrait être considérablement utile si vous voulez vous débarrasser des migraines, un mal de tête unilatérale extrêmement puissant qui touche une partie de la tête.

La caféine
Pour ceux qui souffrent des maux de tête, la caféine est une de ces substances qui sont trop consommées ou complètement rejetées. Consommée avec modération, la caféine s’avère souvent utile, car on la trouve actuellement dans les médicaments contre les maux de tête. Cependant, l’excès conduit à l’effet inverse. Si vous vous considérez comme un accro de la caféine, il est conseillé d’arrêter sa consommation.

Prévenir vaut mieux que guérir

Si vous pouvez percevoir la cause de vos maux de tête, vous pourrez facilement vous en débarrasser. Certains types d’aliments, des situations stressantes, des changements climatiques et l’activité physique peuvent aider à localiser le facteur qui déclenche la survenue des maux de tête.

Beaucoup de gens peuvent faire face aux maux de tête parce qu’ils sont capables de se contrôler quand ils sont exposés à des situations stressantes.

Bien que vous ne puissiez pas influencer ce qui se passe à l’extérieur, vous pouvez contrôler consciemment votre réaction à ces situations. En plus, vous pouvez faire des méditations, des massages et autres techniques de relaxation. Pendant ce temps, faites attention à établir des habitudes pour une bonne posture.

L’activité physique modérée est une grande libération de stress. La marche est l’un des meilleurs mécanismes de défense contre le mal de tête, car avec le balancement de vos mains tout en marchant, vous pouvez soulager la tension dans le cou et les muscles des épaules.

En mangeant des repas réguliers, vous maintenez les niveaux de sucre dans le sang et avec cela, vous éliminerez les maux de tête causés par la faim. Aussi, boire une quantité d’eau suffisante est un moyen certain pour éviter une des conséquences de la déshydratation : les maux de tête.

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’aspirine ou l’ibuprofène sont efficaces contre divers types de maux de tête. Mais une consommation continue de ces médicaments peut conduire à une réaction du corps, de sorte que la douleur réapparaît une fois l’action du médicament passée.

Consultez un médecin si vous avez à nouveau un mal de tête sévère qui dure plusieurs heures. Si la douleur est accompagnée de paralysie, fièvre ou raideur de la nuque, demandez immédiatement de l’aide.
(source : santé plus mag)