Comment traiter naturellement le mal de dents et l’infection dentaire ?

Le mal de dents peut varier considérablement, de légères douleurs aux dents ou aux mâchoires à une douleur lancinante et insupportable. Les principales causes du mal de dents sont les caries, une infection, une racine exposée, une dent fêlée, une maladie des gencives, un plombage mal ajusté, ou un trouble de l’articulation de la mâchoire.

Un mal de dents se produit lorsque la région centrale de la dent, la pulpe, devient irritée ou enflammée. La pulpe se compose de plusieurs terminaisons nerveuses qui sont très sensibles. Elle peut devenir enflammée ou irritée pour de nombreuses raisons, dont certaines sont indiquées ci-dessus.

Voici les 10 meilleurs remèdes pour le mal de dents et l’infection dentaire :

1. Poivre et sel

Le sel mélangé avec du poivre peut être d’une grande utilité lorsqu’une dent devient très sensible car ces deux ingrédients ont des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et analgésiques.

Mélangez en quantités égales du poivre et du sel avec quelques gouttes d’eau pour former une pâte. Appliquez la pâte directement sur la dent affectée et laissez-la agir pendant quelques minutes. Renouvelez plusieurs jours de suite.

2. Ail

L’ail peut également fournir un immense soulagement aux maux de dents. Il a des propriétés médicinales antibiotiques et autres qui peuvent être très efficaces pour réduire la douleur.

Mélangez une gousse d’ail (ou de la poudre d’ail) avec un peu de sel et appliquez-le directement sur la dent affectée pour soulager la douleur. Si vous préférez, vous pouvez mâcher une ou deux gousses d’ail pour obtenir un soulagement. Répétez ce traitement naturel pendant quelques jours.

3. Clous de girofle

Le clou de girofle a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antioxydantes, ainsi que des propriétés anesthésiques qui aident à soulager la douleur de la dent et à combattre l’infection.

Broyez deux clous de girofle. Mélangez dans un peu d’huile d’olive ou autre huile végétale et appliquez sur la dent.

Une autre option est de tremper un coton-tige dans l’huile de clou de girofle et le frotter directement sur la dent douloureuse.

Ou encore, vous pouvez mélanger quelques gouttes d’huile de clou de girofle dans 1/2 verre d’eau et l’utiliser pour vous rincer la bouche.

A renouveler autant de fois que nécessaire pour vous soulager.

4. Xylitol

Le xylitol inhibe sélectivement les bactéries cariogènes (les streptocoques mutans) dans la cavité buccale toute entière.

Mettez une demi-cuillère à café de xylitol en poudre dans votre bouche et faites un bain de bouche avec pendant 3 à 5 minutes, puis crachez. Le xylitol favorise la production de salive donc il n’est pas utile d’ajouter de l’eau. Ne vous rincez pas la bouche ensuite car cela réduirait l’efficacité du xylitol.

Alternativement, utilisez le mélange xylitol-salive comme si c’était un dentifrice et brossez-vous les dents avec pendant 3 à 6 minutes. Ne vous rincez pas la bouche après.

5. Oignons

Les oignons ont des propriétés antiseptiques et antimicrobiennes qui contrôlent un mal de dents. Ils peuvent apporter le soulagement de la douleur en tuant les germes causant l’infection.

Aux premiers signes d’un mal de dents, mâcher un oignon cru pendant quelques minutes pour soulager la douleur.

Si vous n’êtes pas en mesure de mâcher de l’oignon, placez un morceau d’oignon cru directement sur la dent ou la gencive.endolorie.

6. Eau chaude salée

Un simple verre d’eau tiède salée peut aider à traiter un mal de dents. Mélangez 1/2 cuillère à café de sel dans un verre d’eau tiède et utilisez ce mélange pour rincer soigneusement la bouche.

Cela aidera à réduire les gencives enflées et l’inflammation, et également combattra les bactéries qui causent l’infection.

7. Feuilles d’épinard

Les feuilles fraîches d’épinard peuvent aussi soulager les maux de dents, grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et antimicrobiennes.

Il suffit de mâcher une feuille d’épinard jusqu’à ce que le jus commence à agir sur la dent affectée.

Un autre remède consiste à mettre 2 feuilles d’épinard dans de l’eau très chaude et d’attendre 10 min qu’elles s’infusent. Laissez tiédir la solution et ajoutez un peu de sel. Rincez-vous la bouche avec cette solution.

8. Extrait de vanille

L’extrait de vanille est un autre remède maison populaire pour traiter les maux de dents, car il contribue à engourdir la douleur. La vanille a un effet calmant.

Trempez un coton-tige dans l’extrait de vanille et tamponnez sur la zone touchée. Renouvelez plusieurs fois par jour jusqu’à obtenir un soulagement.

9. Jus d’herbe de blé

L’herbe de blé a des propriétés antibactériennes naturelles qui vous aideront à lutter contre la carie dentaire et à soulager les maux de dents. Extrayez le jus d’herbe de blé et utilisez-le pour vous rincer la bouche.

Il absorbe les toxines de la gencive, réduit la croissance des bactéries et garde l’infection sous contrôle. Si vous le souhaitez, vous pouvez simplement mâcher de l’herbe de blé.

10. Glaçons

La glace peut aider à soulager les douleurs dentaires en engourdissant les terminaisons nerveuses.

Enveloppez un petit cube de glace dans un linge fin de coton. Tenez-le sur la joue près de la dent douloureuse pendant quelques minutes. Cependant, si les nerfs sont à vif, le contact avec le froid peut causer plus de douleurs.

Une technique d’acupression qui peut soulager la douleur des dents consiste à frotter un cube de glace entre votre index et le pouce pendant quelques minutes.

En plus d’essayer ces remèdes, assurez-vous de consulter un dentiste (holistique, de préférence). Certains problèmes dentaires et des gencives nécessitent un traitement plus agressif que les remèdes maison.

(source : santé nutrition)

Les remèdes naturels contre la mauvaise haleine

Qui n’a jamais eu une haleine douteuse… passagère ou permanente, elle peut gêner les activités quotidiennes et les interactions sociales. Apprenez à connaître les causes d’une mauvaise haleine et ne laissez plus ce problème vous gâcher la vie.

Avoir mauvaise haleine peut arriver à tout le monde. Au réveil par exemple, avec l’halitose matinale qui est le résultat de la prolifération de bactéries dans la bouche et sur la langue. Lesquels produisent des composés soufrés, responsable des mauvaises odeurs. Normalement évacués par la salive, ces composés stagnent dans la cavité buccale durant notre sommeil en raison d’un manque de production salivaire.

Les causes de l’halitose

Hormis certaine situation toutes à fait normales, plus de 50% des personnes souffrent d’une mauvaise haleine persistante. Il faut dans ce cas chercher du côté du système digestif ou d’un problème bucco-dentaire tel que gingivite, abcès dentaire, carrie non soignée, bouche sèche, infection ou encore résidus alimentaires entre les dents ! D’origine gastro-intestinale, il peut s’agir d’une inflammation des muqueuses de l’estomac ou de l’œsophage. Des origines que l’on soupçonne rarement.

Pour y remédier, une vite chez le dentiste peut vous être utile, afin de vérifier si elle n’est pas d’origine buccale, enfin si aucun problème n’est détecté et que malgré tout ce problème vous gâche la vie, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un stomatologue ou un gastro entérologue pour des quelques examens.

Une hygiène buccale irréprochable

Véritable handicap au quotidien, pour celui qui en souffre mais aussi pour son entourage, il existe des remèdes naturels et quelques règles d’hygiène pour limiter son apparition. Dans un premier temps, il convient de se brosser les dents après chaque repas en n’omettant pas les gencives et la langue.

Vous ne pouvez pas rentre chez vous entre midi et deux, ou bien vous ne vous sentez pas à l’aise sur votre lieu de travail pour dégainer votre brosse à dent… n’hésitez à apporter avec vous un bain de bouche, plus discret et plus rapide. Vous pourrez l’utiliser en fin de repas pour vous nettoyer la bouche et rafraîchir votre haleine.

Dans l’idéal, utilisez des bains de bouche après chaque brossage de dent permet une meilleur hygiène bucco-dentaire. Utiliser un dentifrice qui renferme de l’huile essentielle de mélaleuque, un désinfectant naturel. Vous en trouverez en pharmacie ou dans les magasins de produits naturels.

Alimentation et hygiène de vie

Évitez aussi certains aliments qui ont tendance à fermenter comme les crudités, ou les plats industriels trop gras et trop salés, souvent lourds à digérer. On évite également l’ail et l’oignon et si l’on doit en consommer, les préférer cuits. A contrario, épicez vos plats avec de la cardamone, du fenouil, de la cannelle, de l’aneth, qui possèdent des propriétés naturelles antibactériennes et antiseptiques.

Dans le même temps, sachez que le tabac est très nocif pour les dents et la bouche. Alors si vous voulez évitez l’haleine de cendrier froid, limitez, voire arrêtez la cigarette. L’hydratation jour aussi un rôle important puisqu’elle permet de stimuler la production salivaire pour évacuer les bactéries responsable de mauvaises odeurs. Buvez vos 1.5 litre d’eau par jour !

Apprenez également à vous détendre si vous êtes sujet au stress car il favorise une digestion laborieuse et ainsi la fermentation des aliments qui nuit à l’action des enzymes salivaires. Si vous êtes soumis à un grand stress, pourquoi ne pas essayer la pratique du Tai-Chi, du Yoga ou encore du Qi-Jong. Ces activité physiques douces travaillent la prise de conscience du corps qui permet d’être plus à l’écoute de de ses émotions et de gérer son stress et agit ainsi sur leurs répercussions négatives sur l’organisme et le psychisme.

Enfin, vous pouvez mettre en pratique ces astuces naturelles pour contre la mauvaise haleine passagère ou persistante.

  • Boire du thé vert, ou des infusions de menthe poivrée pour stimuler la production salivaire
  • Riche en eugénol, huile essentielle aux puissantes propriétés antibactériennes, sucer des clous de girofle peut rafraîchir votre haleine. Mordez dedans jusqu’à ce que l’huile se répande. Recrachez-le ensuite.
  • Utiliser un gratte langue pour éliminer les bactéries
  • Mangez des pommes. La pomme contient de la pectine, qui agît comme un dentifrice naturel et nettoie les dents.

(source : santé plus mag)

Remède au thym

Le thym contient du thymol qui a des effets très bénéfiques sur la santé de notre bouche, notamment les caries et les bactéries qui causent la gingivite.

À la place de votre rince-bouche ordinaire, faites infuser 5 gr de thym dans 100 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrez le mélange et laissez refroidir. Rincez-vous la bouche avec cette concoction.

(source : santé – nutrition)

Feuilles de ronce

ronce

La décoction de feuilles de ronce : faire bouillir l’eau avec les feuilles à 70 g / 1 l est un remède naturel contre les aphtes ; faire des bains de bouche avec cette préparation.

CULTURE : On en voit parfois utilisés comme haies dans les jardins. Les mûrons, fruits des ronces sauvages, sont comestibles et largement confondus avec les mûres.

(source : santé – nutrition)

Abcès dentaire : Le clou de girofle, un remède qui a fait ses preuves

« L’abcès ne passe pas tout seul, il doit être traité rapidement de manière locale par un dentiste ou un stomatologue qui va nettoyer la zone infectée. Mais il est tout à fait possible en attendant le rendez-vous du lendemain de se soulager avec ce dont on dispose à la maison », précise le Dr Florine Boukhobza, chirurgien dentiste. Par exemple avec le clou de girofle, remède de grand-mère qui a fait ses preuves : « C’est une bonne solution d’appoint car son essence contient de l’eugénol, aux vertus antidouleurs et antibactériennes. Il présente le gros avantage de pouvoir être utilisé sans risque chez les enfants ou les femmes enceintes », ajoute la spécialiste.

clou de girofle

Comment l’utiliser : On peut placer directement le clou de girofle (rincé) entre la gencive et la joue et en remettre un nouveau dès que la douleur revient. Ou bien l’utiliser en tisane : on laisse infuser quelques clous de girofle 10 minutes dans de l’eau bouillante puis on laisse refroidir (on peut même ajouter des glaçons) et on boit froid ou on fait des gargarismes avec pour augmenter l’effet antalgique.

(source : medisite)

5 solutions naturelles contre la rage de dents

Douleur, hypersensibilité, difficulté à s’alimenter ou à s’exprimer, la rage de dents est l’un des maux physiques les plus aigus. En attendant le rendez-vous chez le professionnel de santé, il existe des solutions naturelles efficaces pour soulager la douleur sans avoir recours aux médicaments.

L’argile soulage la rage de dents

Rouge, blanche, verte, marron, l’argile est utilisée en cosmétique et en thérapeutique.
Venue tout droit de la terre, l’argile a des bienfaits qui soignent l’organisme par voie interne et externe, comme les troubles digestifs, les brûlures sur la peau etc…
Antiseptique, anti-inflammatoire, cicatrisante, l’argile possède de nombreuses vertus et ce, même en cas de douleurs dentaires. En cas de rage de dents, vous pouvez préparer un cataplasme d’argile.

Préparation d’un cataplasme à l’argile :

– Prendre un récipient qui ne soit ni en métal, ni en plastique. Disposer la poudre d’argile ou les morceaux d’argile que l’on imprégnera d’eau de source.
– Utiliser un bâtonnet ou une cuillère en bois pour mélanger le tout et obtenir une pâte lisse.
– Le cataplasme est prêt, vous pourrez le disposer sur votre joue, là où vous ressentez la douleur, pendant environ une heure. Quand l’argile est sèche, il est inutile de la garder plus longtemps. Il est important d’espacer les poses du cataplasme dans la journée. Si vous souffrez à des endroits différents, il ne faut pas disposer les cataplasmes au même moment, mais plutôt alterner les poses.

Ce cataplasme naturel soulagera votre douleur, il se peut qu’il mette du temps à agir, c’est la raison pour laquelle il faut renouveler l’opération en respectant un certain intervalle.

L’incontournable clou de girofle (syzygium aromaticum) est sans nul doute le remède le plus utilisé contre la rage de dents.

L’action du clou de girofle contre le mal de dents est reconnue par la commission E.1
La senteur du clou de girofle ressemble étroitement à celle que l’on retrouve au cabinet dentaire, ce n’est pas un hasard car les dentistes utilisent le clou de girofle pour sa composition en eugénol. L’eugénol lutte contre les bactéries, il diminue la sensibilité dentaire et traite la douleur.

Comment utiliser le clou de girofle en cas de rage de dents ?

Pour obtenir rapidement l’effet du clou de girofle, il suffit de le disposer sur la dent douloureuse en serrant la mâchoire inférieure et supérieure pour le fixer. Sa propriété anesthésiante agit immédiatement.
Vous pouvez également mettre 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de giroflier sur un coton tige et l’appliquer sur la zone douloureuse, sans l’avaler.

Avant d’appliquer le clou de girofle sur la dent douloureuse, demander conseil à un professionnel de santé comme un pharmacien.

Le gingembre lutte contre la rage de dents

Le gingembre (Zingiber officinale) est originaire d’Inde. Il est connu pour ses effets aphrodisiaques en stimulant le désir sexuel. C’est un tonique qui est indiqué en cas de grosse fatigue.
Ce n’est pas pour rien que cette épice fut la plus recherchée au moyen-âge et c’est Marco Polo qui permit à l’Europe de faire son heureuse connaissance.
C’est à la fin du XXième siècle qu’on découvre les propriétés cholérétiques et cholagogues de cette fabuleuse herbe : elle facilite la digestion des graisses et stimule le transit intestinal.

Le gingembre a bien d’autres attributs comme celui d’atténuer les douleurs dentaires simplement en mélangeant sa poudre avec de l’eau. Agissant comme une aspirine, le gingembre est un antalgique actif.

Utilisation du gingembre en cas de rage de dents :

On utilise la pâte consistante que l’on aura préalablement obtenue en mélangeant la poudre de gingembre avec de l’eau. Il suffit d’en imbiber un morceau de coton et de l’essorer pour le mettre sur la dent douloureuse et non sur la gencive. Par son action, le gingembre irrite la zone cutanée pour retenir le sang près de la peau et diminuer l’inflammation.
On peut aussi mélanger la poudre de gingembre avec de la poudre de piment rouge.

Le piment rouge : l’antalgique naturel des douleurs dentaires

Le piment rouge (Caesium) ravit certains mets et donne un goût explosif à la bouche. Il colore les plats et apporte une dimension gustative intéressante. Pour soulager le mal de dents, il est tout aussi surprenant !

Son principe actif, la capsaïcine est utile pour lutter contre les douleurs dentaires. Soulageant la douleur, le piment rouge agit comme un antalgique et un anti-inflammatoire.

Utilisation du piment rouge en cas de rage de dents :

– Mélanger la poudre de piment avec de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse.
– Prendre du coton et le tremper dans cette pâte, puis essorer.
– Disposer sur la dent en évitant tout contact avec la gencive.

Cette préparation est révulsive : c’est en irritant la zone locale qu’elle retient le sang pour atténuer l’inflammation et la douleur. On peut mélanger la poudre de piment avec de la poudre de gingembre.

Les graines de sésame : efficaces contre le mal de dents

Cela fait plus de 1600 ans que les graines de sésame sont utilisées en Chine pour traiter le mal de dents. Elles contiennent des substances qui atténuent la douleur. Les graines de sésame ont des propriétés qui s’apparentent à l’aspirine en agissant comme antalgique.
Elles se montrent alors très efficaces pour soulager les douleurs dentaires naturellement. La préparation du remède ne demande que très peu de temps et très peu d’ingrédients.

Préparation des grains de sésame pour soulager le mal de dents :

– Porter une casserole d’eau jusqu’à ébullition et disposer les graines de sésame. Pour une portion de graines de sésame, on préconise le double de quantité d’eau.
– Pour que la préparation soit efficace, il faut attendre que l’eau s’évapore de moitié. Appliquer directement sur la zone douloureuse.

(source : passeport santé)

Pourquoi faut-il nettoyer sa langue quotidiennement ?

Dans la médecine indienne, le nettoyage de la langue fait partie de l’hygiène quotidienne. Il est fait pour éliminer les toxines accumulées, les débris alimentaires et les bactéries nocives. Une langue propre est la clé de la santé bucco-dentaire et de tout le corps.

Le nettoyage de la langue permet de beaucoup mieux goûter la nourriture. Ainsi, la communication entre les récepteurs de la langue et le cerveau est améliorée. Une langue propre aide les aliments que nous consommons à satisfaire notre faim mais également à stimuler les récepteurs du goût. Une langue sale peut vous amener à avoir un sens du goût émoussé, ce qui conduit à la suralimentation et l’obésité.

Les bactéries et les champignons qui poussent sur la langue sont la cause de nombreux problèmes courants de santé. C’est un environnement favorable pour les agents pathogènes qui créent l’inflammation et empoisonnent le corps. En outre, les bactéries émettent des composés soufrés volatils à l’arrière de la langue. Ces molécules causent la mauvaise haleine.

Il est donc très important de nettoyer quotidiennement sa langue. Cette seule action aide à : purifier et stimuler des organes internes, réduire la quantité de bactéries dans la bouche, manger moins de quantités de nourriture et prévenir la formation du tartre dentaire, ainsi que l’élimination de la mauvaise haleine.
(source : santé plus mag)

Ce que la couleur et la forme de votre langue disent à propos de votre santé

Il est possible de connaître l’état général de votre santé par le biais de la couleur, de la texture et de l’humidité de votre langue. Votre bouche vous cache donc certaines informations cruciales.

La langue se compose d’un groupe de muscles qui nous permettent de goûter la nourriture, d’avaler et de parler. « Notre langue est richement fournie de vaisseaux sanguins. Grâce à un flux constant de salive, elle est constamment en cours de nettoyage, ce qui décourage les bactéries nocives à se former dans la bouche. Toutefois, si une personne est malade, un problème peut souvent être détecté simplement en regardant sa langue », souligne Laurence Kirk, naturopathe.

En effet, un simple coup d’œil à votre langue peut fournir une panoplie d’informations sur ce qui se passe dans votre corps. Lorsque votre langue présente des caractéristiques inhabituelles telles qu’une décoloration, un gonflement ou une raideur, c’est qu’elle essaie de vous dire quelque chose.

Les changements d’apparence de votre langue peuvent indiquer une carence en vitamines ou vous signaler un manque d’hygiène dentaire, par exemple. Toutefois, ces changements peuvent annoncer quelque chose de beaucoup plus grave qui pourrait nécessiter une intervention médicale.

Afin de savoir si vous êtes en santé, vérifiez l’apparence de votre langue dans un miroir, puis comparer-la aux descriptions suivantes afin de connaître son état.

Une langue rose
Une langue saine, dites normale, doit être de couleur rose, sans déséquilibre ni correctif de texture ou de couleur différente. Cette apparence est le signe d’une santé bien équilibrée.

Une langue noire
Les papilles de votre langue peuvent parfois devenir noires en raison de bactéries piégées et de levures. Cette couleur peut également être attribuée à la souillure des papilles causée par certains aliments et par le tabac. Une mauvaise hygiène buccale est souvent un facteur important. Appelée la « langue noire velue », cette maladie est inoffensive, mais inesthétique.

Certains antibiotiques, bains de bouche et autres médicaments peuvent être responsables de cette couleur. Cela peut également être le signe d’une déshydratation ou d’une trop grande consommation de café. Les gros fumeurs peuvent aussi souffrir de cette situation. Il peut en résulter un goût métallique ou une mauvaise haleine. Utilisez un grattoir à langue ou une brosse douce afin de nettoyer votre langue régulièrement. Assurez-vous également d’utiliser la soie dentaire et la brosse à dents quotidiennement. Si cet état dure plus de 10 jours, consultez un médecin.

Une langue jaune
Une langue jaune est également le résultat de bactéries piégées sur vos papilles. Celles-ci peuvent s’enflammer en raison d’une déshydratation, d’une respiration par la bouche plutôt que par le nez, d’une fièvre ou du tabagisme. Une hygiène buccale méticuleuse devrait résoudre le problème et rendre votre langue rose.

Une langue blanche
Certaines personnes développent un revêtement ou des taches de couleur blanche sur la surface de leur langue. Cela peut avoir plusieurs causes. En effet, une déshydratation (pouvant facilement être rectifiée en buvant davantage d’eau), une infection à levures ou un candida peuvent entraîner des lésions blanches apparentes, non seulement sur la langue, mais également sur la membrane muqueuse de votre bouche. Les personnes souffrant de troubles immunitaires ainsi que les jeunes enfants et les personnes âgées portant des prothèses sont plus à risque.

Le candida est aussi un effet secondaire fréquent chez les patients à qui certains antibiotiques durs pour l’organisme ont été prescrits. Par ailleurs, la leucoplasie, soit une croissance excessive de cellules, peut aussi provoquer des taches blanches dans la bouche ainsi que sur la langue. Cela se produit plus souvent qu’autrement à la suite d’une irritation de la langue. Les fumeurs sont plus fréquemment touchés. Cette condition est généralement inoffensive, mais elle peut être le précurseur d’un cancer de la bouche. Notez les changements, puis consultez un médecin.

Une langue rouge comme une fraise
« La langue de fraise » est appelée ainsi car les papilles deviennent rouges et enflées. La surface de la langue, normalement lisse, est parsemée de graines ressemblant à celles des fraises. Cela peut être dû aux raisons suivantes : une déficience en vitamines ou une fièvre écarlate. Dans le premier cas, augmentez les niveaux d’acide folique et de vitamine B-12 au sein de votre régime alimentaire ou par le biais de suppléments. Dans le second cas, consultez un médecin.

D’autre part, la maladie de Kawasaki peut se manifester sous l’apparence d’une langue de fraise causant une forte fièvre. Il s’agit d’un trouble caractérisé par l’inflammation des vaisseaux sanguins dans tout le corps. Elle est plus fréquente chez les enfants de moins de cinq ans, mais peut aussi affecter certains enfants plus âgés. En bref, si votre langue est d’un rouge vif et que vous avez de la fièvre, consultez immédiatement un médecin.

Une langue brune
Une tache sur la langue qui devient brune ou qui décolore vers le noir peut être une forme de cancer de la peau appelée mélanome. Consultez un médecin si vous remarquez de tels changements.

Des douleurs ou des bosses sur la langue
Les principales causes pouvant provoquer une douleur ou de petites bosses sur une zone de votre langue sont : le diabète, l’anémie, le tabac, des aliments trop chauds et une morsure. Certaines femmes signalent une sensation de brûlure sur leur langue lorsqu’elles subissent un stress post-ménopause, ce qui peut entraîner des aphtes. Des papilles irritées ou infectées peuvent provoquer un gonflement de celles-ci. Cela peut entraîner un douloureux cancer de la bouche, particulièrement chez les fumeurs et les buveurs. Consultez un médecin si une douleur dure plus de deux semaines. Par ailleurs, des petites fissures ou coupures sur la surface de la langue peuvent indiquer une infection fongique comme le muguet buccal. Elles peuvent aussi être le signe de troubles du sommeil, d’une irritabilité ou d’une augmentation de la transpiration.

Un engourdissement ou un picotement de la langue
Une langue absente de sensation survient à la suite de dommages subis par votre système nerveux. Cela peut être le fruit de procédures dentaires telles que l’extraction de dents de sagesse, un traitement de canal ou des implants dentaires. Un AVC peut également endommager les nerfs de la langue et engendrer un engourdissement ou des picotements.

Afin d’avoir une langue saine, mangez du yaourt biologique contenant des probiotiques naturels, arrêtez de fumer, réduisez votre consommation d’alcool, brossez vos dents deux fois par jour, utilisez la soie dentaire sur une base régulière, gargarisez votre bouche avec de l’eau salée et rincez votre bouche après chaque repas.

Chaque fois que vous ressentez une douleur, une brûlure, une enflure, des changements dans votre capacité à goûter ou des difficultés à bouger votre langue, n’hésitez pas à consulter un médecin.

(source : santé plus mag)

Comment faut-il utiliser le sel de mer et le bicarbonate de soude pour se blanchir les dents ?

Peu coûteux, le sel de mer et le bicarbonate de soude permettent d’avoir des gencives et des dents solides, de se protéger contre la mauvaise haleine et de lutter contre l’apparition de la plaque dentaire.

Le sel de mer

Comme le sel stimule la sécrétion de salive et que la salive crée une barrière antibactérienne qui protège votre émail, vous brosser les dents avec du sel de mer est bénéfique. Le sel de mer contient du silicium, du fer, du sodium, du phosphore, du magnésium et du calcium. Ces nutriments sont bénéfiques pour votre santé parce qu’ils protègent vos dents contre l’apparition du tartre et peuvent vous aider à lutter contre la mauvaise haleine et à renforcer vos gencives.

Si vous utilisez régulièrement ce procédé, il peut aussi avoir un effet sur la blancheur de vos dents. Le sel de mer est également riche en iode, qui aide à neutraliser l’acidité de la bouche.

Trempez votre brosse à dents dans l’équivalent d’une demi-cuillère à café de sel de mer et brossez-vous les dents de manière traditionnelle. Puis, rincez-vous la bouche soit avec de l’eau, soit avec une solution d’eau de mer composée d’une demi-cuillère à café de sel de mer et de 10 cl d’eau tiède. Attendez que le sel se dissolve, puis rincez-vous la bouche pendant environ 30 secondes avec cette solution. Recrachez.

Ce rinçage est bénéfique en cas d’inflammation ou de gonflement des gencives et élimine les bactéries dans votre bouche.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est hautement alcalin, c’est pourquoi il prévient les attaques acides qui sont la principale cause des caries. Il tue également les germes et bactéries tout en éliminant la mauvaise haleine. Vous brosser les dents avec du bicarbonate de soude est un moyen naturel de les blanchir. Il est excellent pour lutter contre l’apparition de la plaque dentaire et du tartre, tout en respectant l’émail des dents.

Fabriquez votre propre dentifrice maison en mélangeant du sel de mer avec du bicarbonate de soude. Vous pouvez également mélanger du bicarbonate de soude et de l’eau pour obtenir une pâte homogène à utiliser une ou deux fois par semaine.

Fait régulièrement, vos dents deviendront plus blanches.

(source : santé plus mag)