Quelles vitamines pour l’hiver ?

La diversification de votre alimentation est la clé d’un hiver en pleine forme mais quelles sont les plus importantes vitamines pour l’hiver afin de rester en forme et s’assurer de ne pas avoir de déficit, voire de carence ?

VITAMINE C

Elles ne sont pas un remède contre la grippe ou le rhume, mais elles peuvent vous aider à bien vous protéger, et aussi à guérir plus vite. La plus intéressante des vitamines pour passer l’hiver sans infections, virus, ni grosse fatigue, s’appelle vitamine C ! Si vous couvrez vos besoins en vitamine C avec votre alimentation, ce qui est très facile contrairement à d’autres vitamines, vous pouvez non seulement mieux lutter contre la fatigue mais aussi contre les nombreux maux de l’hiver qui commencent à « traîner dans l’air » dès l’automne ! En effet, la vitamine C booste le système immunitaire. Un verre ordinaire de pur jus d’orange (200 ml) couvre quasiment la totalité des besoins journaliers en vitamine C pour l’adulte en bonne santé (environ 90%). Il y a des aliments qui apportent plus de vitamine C que l’orange, aux 100 grammes. Mais il est si facile de boire du jus d’orange. Consommez des légumes chaque jour. Ajoutez du persil à vos plats ou de la ciboulette. Utilisez de l’ail ou de l’oignon lorsque vous cuisinez. Mangez régulièrement des kiwis en dessert. Vous pouvez aussi faire des tartes ou des crumbles de kiwis. Et n’oubliez pas l’un des grands champions alimentaires de la vitamine C : le cassis.

 

VITAMINES B6 ET B1

Les fruits exotiques et les agrumes sont aussi intéressants pour leurs apports en vitamine B6, une grande alliée de la vitamine C pour mieux résister au stress.

La vitamine B1 est également importante en hiver. Appelée thiamine, nous en avons plus besoin en cas d’infection. Les céréales comme celles du pain complet, sont une bonne source de vitamine B1 ainsi que les légumes secs et la viande de porc.

 

VITAMINE A

Parmi les vitamines pour l’hiver en pleine forme, la vitamine A est probablement la plus facile à trouver dans les aliments, car les légumes et fruits de saison en contiennent suffisamment surtout les carottes. Elle est également très présente dans les poissons comme le saumon, et dans le lait. Utile à la peau, entre autres, elle permet elle aussi de mieux se préserver des maux de l’hiver.

 

VITAMINE D

Moins de soleil signifie moins de vitamine D. Pour ne pas en manquer et faire le plein d’antioxydants alimentaires, le poisson gras est une excellente source mais aussi les fruits de mer en général. Cependant, la vitamine D reste la plus difficile à offrir à son organisme via la nourriture. Si le soleil reste le meilleur moyen de synthétiser de la vitamine D, saumon, hareng, truite ou le savoureux flétan, peuvent vous aider si vous ne faites pas partie des personnes risquant des carences.

(source : santé toujours)

 

Publicités

Les signaux indiquant des carences en vitamines

Nous savons tous que manger sainement et faire de l’exercice prolongent notre vie. Malheureusement, nous n’agissons pas toujours en conséquence. Pourtant, les preuves que la nourriture industrielle a des conséquences néfastes sur notre santé abondent.

Les dangers de la nourriture industrielle et du sucre raffiné
Une bonne part de nos problèmes de santé viennent du fait que nous sommes habitués aux aliments industriels et au sucre raffiné. Les conservateurs, les additifs synthétiques et les édulcorants aggravent encore le problème.

Non seulement tout ceci peut entraîner des maladies et des inflammations, mais cela peut entraîner des carences en nutriments.

Les signes que vous pourriez souffrir d’une carence en nutriments

  1. Des craquelures aux commissures de votre bouche : possible carence en fer, en zinc, en vitamines B, en riboflavine et en vitamine B12. Pensez à manger des brocolis, des poivrons rouges, du chou frisé, du chou-fleur, des blettes et de la tahina.
  2. Des desquamations rouges sur le visage et une perte de cheveux : une possible carence en biotine et en vitamines solubles dans les graisses (A, D, E et K). Mangez des avocats, des champignons, du chou-fleur, des noix, des framboises et des bananes.
  3. Des boutons rouges ou blancs semblables à de l’acné sur les joues, les bras, les cuisses et les fesses : une possible carence en acides gras essentiels et en vitamines A et D. Mangez des légumes verts, des carottes, des patates douces et des poivrons rouges.
  4. Des picotements, des fourmillements et des engourdissements des mains, des pieds ou de toute autre partie du corps : possible carence en vitamines B, comme l’acide folique, la B6 ou la B12. Consommez des épinards, des asperges et des betteraves.
  5. De violentes crampes dans les orteils, les mollets, la voûte plantaire ou le dos des jambes : possible carences en magnésium, calcium et potassium.  Mangez des amandes, des noisettes, du chou frisé, du potiron, des brocolis, des pissenlits, du Bok choy et des pommes.

Outrez les aliments que nous vous avons conseillés, n’hésitez pas à prendre des compléments alimentaires en cas de carence grave.

(source : santé plus mag)