Comment conserver des légumes frais pendant des mois sans frigo ?

legumes

Comment conserver des légumes frais pendant des mois sans frigo

Si les jardiniers considèrent que le printemps et  l’été doivent être consacrés à la culture des aliments, ils considèrent aussi que l’automne et l’hiver concernent la conservation des aliments. L’automne apporte des récoltes abondantes dans votre propre jardin ainsi que sur les marchés de produits locaux où les prix sont bas. L’hiver, le prix des produits augmente inévitablement. Il est donc logique de stocker autant que vous le pouvez pendant que les produits frais sont abondants et pas chers.

L’une des façons les plus anciennes – et les plus faciles – de préserver les fruits et légumes frais tout au long des mois d’hiver est de stocker à froid, pratique connue aussi sous le nom de cellier ou aussi fruitier. En fait, des documents historiques indiquent que les peuples autochtones d’Australie ont utilisé la technique d’enterrer la nourriture dans le sol pour la préserver, il y a plus de 40 000 ans et des celliers à conservation de plain-pied ont commencé à devenir populaires en Angleterre au 17ème siècle.

Qu’est-ce qu’un cellier ou cave à légumes? C’est simplement une pièce en sous-sol utilisée pour conserver les fruits et les légumes pendant plusieurs semaines ou mois. Beaucoup d’habitations en comportent une dans leur sous-sol, mais il peut s’agir d’une construction séparée de l’habitation ou attenante. Les principales caractéristiques de ces celliers sont leur fraîcheur, leur niveau d’humidité adéquat et leur bonne ventilation.

Comment conserver des légumes frais pendant des mois sans frigo:

Température

Une température plus fraîche aide à préserver les produits en ralentissant la vitesse à laquelle ils libèrent de l’éthylène gazeux, ce qui ralentit donc leur dépérissement. C’est la raison essentielle pour laquelle nous utilisons la réfrigération.

La température idéale pour un cellier dépend en partie de quels fruits et végétaux vous prévoyez de stocker, mais d’une façon générale, il devrait être entre 0°C et 10°C.

Humidité

L’humidité relative est un autre facteur important du succès de votre stockage à froid. La plupart des produits se conservent mieux dans un environnement où l’humidité est élevée – entre 85-95%.  Alors que la plupart des caves profondes sont naturellement humides en raison de leur construction, c’est toujours une bonne idée d’inclure un hygromètre (dispositif pour mesurer l’humidité) dans votre cave à légumes.

Si vous trouvez que votre cellier est trop sec, vous pouvez augmenter l’humidité par aspersion d’eau sur le sol (s’il s’agit d’un sol en terre ou graviers) ou en emballant les légumes dans de la sciure humide. Si le niveau d’humidité est trop élevé, il peut être abaissé en plaçant des barils de sel gemme ou en augmentant la ventilation.

Comment conserver des légumes frais pendant des mois sans frigo:

Circulation d’air

Une bonne ventilation est un autre élément clé de la réussite de votre cave à légumes. Cela permet un meilleur contrôle de la température, mais c’est également important pour le contrôle des gaz d’éthylène produits par les fruits et les légumes stockés. Sans un moyen d’évacuation, ces gaz pourraient s’accumuler et entraîner le pourrissement de tous vos fruits et légumes beaucoup plus vite.

Au minimum, votre cellier doit avoir une ventilation d’entrée et une ventilation de sortie, mais vous pouvez certainement choisir d’en avoir davantage. Les ventilations d’entrée doivent être placées bas et les bouches de sortie doivent être placées en hauteur. Les bouches d’aération peuvent être fermées pendant les grands froids ou les grandes chaleurs afin de maintenir une température plus constante à l’intérieur.

Quels aliments peuvent être conservés dans le cellier?

Lorsque la plupart des gens pensent à un cellier à légumes, ils pensent aux racines! Carottes, betteraves, pommes-de-terre et oignons se gardent bien pendant plusieurs mois d’hiver. Les pommes aussi peuvent rester savoureuses assez longtemps en entrepôt froid.

Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est qu’en les stockant correctement, vous pouvez même conserver des aliments tels que les tomates (rangées dans des cagettes sur une seule couche), des concombres (dans un emballage ciré ou humide) et les choux-fleurs (enveloppés dans des feuilles).

Comment agencer un cellier

Lorsque vous planifiez votre cellier, c’est une bonne idée de penser à la circulation d’air. Les étagères devraient être disposées de façon à ce que l’air circule librement autour de vos produits; n’entassez pas les fruits et les légumes comme des sardines!

Si les aliments sont stockés par terre, utilisez des palettes ou surélevez la surface d’entreposage d’environ 5 cm pour laisser l’air circuler en-dessous.

Les aliments qui produisent les plus hautes quantités de gaz d’éthylène doivent être placés plus haut et plus près de la sortie des bouches d’aération. Ceux-ci comprennent les pommes, les poires et les tomates.

Les aliments à forte odeur comme les choux doivent être enveloppés dans du papier journal afin d’éviter que d’autres aliments absorbent leur odeur.

Protection contre les rongeurs

L’un des plus graves problèmes qui puissent survenir dans un cellier en sous-sol est une infestation de rongeurs. Pour éviter cela, assurez-vous que tous les points d’entrée, y compris les bouches d’aération, sont recouverts d’un treillis métallique.

Evitez les aliments pourris en inspectant votre cave régulièrement et enlevez toute nourriture qui commence à se gâter. Cela évitera aux bactéries de se propager à d’autres aliments.

Evitez de stocker les produits en conserve dans votre cellier, car les niveaux d’humidité élevés peuvent faire rouiller les couvercles.

Cela implique un certain travail, mais les celliers à légumes peuvent être un moyen précieux de préserver les saveurs fraîches de l’été pendant les mois les plus froids de l’année.

(source : sain et naturel)

Publicités

5 indices pour reconnaître si votre miel est pur

Le miel est riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Ses effets positifs sur la santé sont bien connus. Malheureusement, il est souvent mélangé avec des solutions de glucose ou des sirops de mauvaise qualité.
Heureusement qu’il existe des tests à faire chez vous pour savoir si le miel acheté est pur et de bonne qualité.

La cristallisation du miel : tous les miels sont liquides mais ils durcissent au fil du temps. Si le pot de miel acheté est déjà cristallisé, il est pur. S’il est par contre liquide, attendez quelques jours pour voir s’il se solidifie. Sinon mettez-le au réfrigérateur pour accélérer le processus. Si le miel ne durcit pas, il n’est pas pur donc frelaté.

Lire attentivement l’étiquette : le sirop de maïs à haute teneur en fructose et le glucose commercial, sont deux additifs souvent utilisés pour ne pas laisser le miel se solidifier. Si ces 2 produits paraissent sur l’étiquette d’un pot de miel, évitez de l’acheter. Ce miel est frelaté. .

Quelques astuces pour identifier un miel pur :

  • Mélangez un peu de miel à de l’eau. Ajoutez-y quatre ou cinq gouttes d’essence de vinaigre. Si ce mélange mousse, le miel est frelaté avec de la craie.
  • Essayez de brûler un peu de miel avec une allumette. Si le miel brûle, cela veut dire qu’il est pur. Un miel impur contenant de l’eau par exemple, ne brûle pas.
  • Mettez le miel dans une cuillère et faites-le couler. Le miel qui est très humide coulera rapidement, par contre celui de bonne qualité restera sur la cuillère ou coulera très lentement.
  • Mélangez le miel à de l’eau. S’il se dissout, il n’est pas pur. Il doit rester solide comme un bloc quand il est plongé dans l’eau.
  • Trempez un morceau de pain rassis dans le miel. Si le pain durcit au bout de 10 minutes, le miel est pur. Mais s’il devient mou, le miel n’est pas pur et contient beaucoup d’eau.
  • Mélangez le miel avec de l’eau et ajoutez-y quelques gouttes d’iode. Si la solution devient bleue, le miel est frelaté avec de la farine ou de l’amidon.

Il est important de connaître les vertus du miel pour la santé. Certains aliments ont de puissantes propriétés. Ils sont capables de guérir et prévenir plusieurs maladies. Le miel en fait partie. Ce liquide sucré, en plus d’apporter du goût au thé ou au pain grillé, a le potentiel d’être un traitement médical alternatif, pour lutter aussi contre le cancer. Profitez au maximum des bienfaits du miel dans l’alimentation quotidienne.

Miel : remède efficace pour guérir ou prévenir certaines maladies.

– Contre les cancers : les avantages du miel pour la santé sont remarquables. Le miel est un antibactérien, antiviral, antifongique, et a des propriétés antibiotiques. Il est un produit naturel capable d’inhiber ou stopper le développement et la progression de la tumeur et du cancer. Il a des propriétés antiprolifératives, anti-tumorales, anti-métastatiques et anticancéreuses.

– Contre la toux : depuis l’antiquité, le mélange du miel et des oignons est connu comme un remède naturel efficace pour la toux. L’avantage de ces ingrédients médicinaux est qu’ils sont disponibles tout le temps. Il est très probable de les avoir toujours dans votre cuisine. Épluchez et coupez l’oignon en tranches. Placez-le dans un bol profond et rajoutez le miel. Couvrez le bol et laissez-le à température ambiante pendant une nuit. Le lendemain matin, filtrez le mélange avec une passoire. Vous avez une dose pour une journée.

– Contre le surpoids : lorsqu’on souffre de surpoids et qu’on a décidé de maigrir, le premier réflexe est de suivre un régime strict, sans matières grasses et surtout sans sucre. Certes, le miel est un aliment sucré mais il est conseillé de le consommer. En effet, riche en antioxydants et en plusieurs substances bénéfiques pour la santé, le miel aide à maigrir vite et à affiner la taille. Pour perdre du poids, il est important de bannir le sucre raffiné de son régime alimentaire et de le remplacer par le miel.

(source : santé plus mag)

Savez-vous laquelle de ces sept bananes est la meilleure pour vous et votre santé ?

do-you-know-which-of-these-7-bananas-is-the-best-for-you-and-your-healthVous êtes vous déjà demandé comment les bananes devraient être mûres, en ce qui concerne la santé de votre système digestif, et votre santé en général ?

Voici les résultats d’une recherche scientifique menée au Japon :

Les bananes entièrement  mûres produisent du TNF, ou Facteur Nécrosant des Tumeurs, une substance qui a la capacité de combattre les cellules anormales.

Quand les bananes mûrissent, elles développent des taches sombres sur leur peau. Plus il y a de taches, plus elles sont bonnes pour la santé. Les bananes avec des taches foncées contiennent plus de substances qui stimulent votre système immunitaire.

Les bananes entièrement mûres sont parfaites pour votre tube digestif, parce que le sucre est facilement absorbé, contrairement aux bananes vertes qui sont difficiles à digérer, car leur amidon n’est pas converti en sucre.

La quantité de cellules fournissant un effet anti-cancer dépend du degré de maturité de votre fruit. Plus les bananes sont mûres, plus elles ont de propriétés anti cancer.

(source : santé – nutrition)

Les œufs, tous dans le même panier ?

Si l’on n’a toujours pas élucidé l’affaire de la poule et de l’oeuf, on peut aujourd’hui retracer l’histoire des volailles en lisant sur leurs oeufs (et non l’inverse).

Pour une fois, le zéro récompense les bons élèves, sains, sportifs, bien nourris et élevés au grand air. Rappelons que la poule est omnivore, qu’elle mange autant les restes de repas que les orties, les grains de blé ou les vers de terre, qu’elle aime se dégourdir les gambettes dans les prés et qu’en l’absence d’un projecteur braqué sur la tempe, ne pond qu’un œuf par jour (ou même un tous les deux jours). Qu’on se le dise, 0 et 1 sont les seuls chiffres fréquentables même si la règlementation européenne vient tout juste de changer et accorde quelques centimètres carrés supplémentaires aux spécimens de batterie.

Choisir les oeufs(source : informaction.info)

Quels sont les aliments que nous devons garder hors du réfrigérateur ?

En général, les gens conservent tous leurs produits alimentaires dans le réfrigérateur. Cela est une grave erreur car ces derniers ne sont pas tous faits pour supporter le froid et les conditions du frigo. Au contraire, le froid accélère parfois leur décomposition et peut modifier leur goût original.

Il est évident que beaucoup de produits ont besoin d’être placés au frais pour une meilleure conservation. Cependant, en tant que consommateurs, il est de notre devoir de nous informer sur ces aliments qui peuvent s’abîmer dans le frigo et perdre ainsi leurs propriétés à cause des basses températures.

aliments hors réfrigérateurVoici une liste de ces aliments qui ne doivent être placés au frais sous aucun prétexte :

  • Les tomates : elles perdent leur saveur dans le réfrigérateur et deviennent insipides. Leur texture s’abîme et le froid les rend plus farineuse car il casse leurs membranes intérieures. En outre, les basses températures empêchent leur maturation.

  •  Les pommes de terre : elles sont aussi affectées dans le réfrigérateur : le froid les rendent plus farineuses, l’amidon qu’elles contiennent se transforme en sucres et leur saveur change. Il est recommandé de les garder dans des sacs en papier car, ainsi, elles tarderont plus à se décomposer.

  • Le pain : il est l’un des aliments que les gens mettent le plus au frigo alors que c’est une grave erreur. Il vieillit plus vite et perd en goût à cause des basses températures. Il est conseillé de l’entreposer dans un endroit frais et sec, ou de le couper en tranches et de le mettre au congélateur pour l’utiliser plus tard.

  • Les fruits tropicaux en général : ces fruits habitués aux climats chauds ne sont pas faits pour aller dans le réfrigérateur. L’ananas, la pastèque, le fruit de la passion, l’avocat, la banane, entre autres, ne doivent en aucun cas être stockés au frigo car cela accélère leur décomposition, les empêche de mûrir correctement et modifie leur saveur naturelle qui peut même devenir désagréable.

  • L’oignon et l’ail : soumis à de basses températures, l’oignon et l’ail s’endurcissent et perdent leur propriétés bienfaisantes. Il vaut mieux les entreposer dans un endroit sombre, frais et sec, de préférence dans un sac de toile.

  • Les fromages secs : il est courant de garder le fromage dans le frigo car on croit qu’il s’y conserve mieux. Pourtant, il faut faire attention au type de fromage car certains peuvent être affectés par le froid et perdre en goût. Les fromages secs comme le parmesan ou d’autres similaires, n’ont pas besoin d’être réfrigérés car ils deviennent insipides. Afin de les conserver avec toute leur saveur, mettez-les dans un récipient hermétique que vous laissez à température ambiante.

  • Les melons et les pêches : à moins de 10 degrés, les melons et les pêches perdent de leur goût sucré et certaines de leurs propriétés, bonnes pour notre santé. Il est préférable de les laisser s’épanouir à l’air ambiant.

  • Le miel d’abeilles :  c’est une grave erreur de garder le miel dans un environnement trop froid, comme le réfrigérateur. Le miel, grâce à ses composants et son PH, se conserve à l’air ambiant et ce, indéfiniment. S’il est entreposé au frigo, il a tendance à se cristalliser et perd de nombreuses de ses vertus.

  • L’huile d’olive : elle se condense et s’endurcit dans le frigo. Elle prend alors la forme du beurre et perd de sa saveur. L’idéal est de la garder dans un endroit frais et sombre.

  • Le chocolat : dans le réfrigérateur, une couche blanche se forme sur le chocolat et son goût se modifie. Mieux vaut le conserver à température ambiante et loin de la lumière. Il faut également éviter les températures trop élevées.

  • Le café : sur le café également, une couche se forme s’il est entreposé dans le frigo. Son goût et son odeur sont alors modifiés et altérés.

  • Les céréales, les pâtes, les farines et le sucre : ce type d’aliments est fait pour être conservé à température ambiante. Dans le cas contraire, ils perdent leurs bonnes propriétés, leurs vitamines, leur saveur et leur texture.

  • Les jambons spéciaux : il existe différents types de jambons et certains perdent le goût “spécial” qui les caractérise s’ils sont mis dans le réfrigérateur. Même s’ils font partie de la famille de la charcuterie, les jambons “spéciaux” sont fabriqués précisément pour se conserver à l’air ambiant.

  • Le basilic : il ne peut pas se réfrigérer car les basses températures font qu’il se fane rapidement et accélèrent son processus de décomposition. De plus, le basilic a tendance à assimiler l’odeur d’autres aliments présents dans le frigo. Il est recommandé de le garder dans un verre d’eau à l’air libre pour une meilleure conservation.

                                                                                                        (source : améliore ta santé)